Facilitation

La facilitation du travail d’équipe est un mode d’accompagnement des équipes, extrêmement opérationnel, dans lequel, tout en s’intéressant au mode de fonctionnement du groupe, on poursuivra un objectif de production. A travers des outils de créativité, le facilitateur permet à chacun de s’exprimer et de contribuer à la réalisation de cet objectif commun. La collaboration est fortement augmentée et permet l’émergence d’une véritable intelligence collective, plus efficace que la somme des intelligences individuelles.

Contrairement au coaching pour lequel il n’y a qu’une obligation de moyen et pas de résultat, la facilitation vise toujours à produire un livrable. Enfin, si le coaching d’équipe est adapté à des groupes jusqu’à 20 membres, la facilitation permet d’animer de quelques personnes à plusieurs centaines.

facilitation optimum humanis

Le processus de la facilitation

Dans un premier temps, nous allons procéder à un partage des représentations afin de poser un diagnostic sur ce qui fonctionne bien dans l’équipe et sur ce qui l’empêche (ou pourrait l’empêcher) de fonctionner correctement.

La deuxième étape va consister à préciser les objectifs qui seront poursuivis lors de la facilitation. En respectant le cadre imposé, l’équipe va décider des sujets sur lesquels elle veut travailler prioritairement parmi ceux qui auront émergé lors de l’étape précédente.

Le groupe va alors entrer en créativité pour proposer des idées, des réponses, des solutions qui permettront d’atteindre ces objectifs. Cette étape est très importante, elle est l’expression de la puissance de la facilitation. Grâce à l’emploi de nombreux outils, il va être possible de s’adapter à tous les cas de figures des différents contextes des équipes pour leur permettre de progresser, même dans des configurations complexes. Surgissent des solutions nouvelles, innovantes, différentes.

intelligence collective optimum humanis

Un choix difficile s’impose alors à l’équipe : elle va devoir sélectionner parmi toutes les solutions envisagées celles qu’elle décide de mettre en oeuvre. Il s’agit de la prise de décision.

La dernière étape est constituée du plan d’action. De façon extrêmement pragmatique, le groupe détermine concrètement comment il va mettre en œuvre les solutions choisies.

Exemples d’objectifs

Établir un plan d’action pour atteindre les objectifs de cette année, modifier la répartition des tâches pour fluidifier notre production, organiser les espaces de travail de nos futurs/nouveaux locaux, faire émerger de nouvelles idées en vue de…

intelligence collective et facilitation