Coaching et Motivation

Coaching et motivation Bordeaux

Je me rends compte à travers les échanges que j’ai avec mes prospects que dans l’esprit de nombre d’entre eux, un coaching est une formation sur mesure additionnée d’une “injection de motivation”. Pour clarifier, je vous invite à lire l’article Qu’est-ce vraiment que le coaching ?

L’importance de la motivation

L’augmentation de la motivation peut être un effet du coaching. Certainement pas une volonté (éventuellement “soufflée” par le commanditaire, DRH ou manager du client accompagné) du coach qui ne doit surtout pas “vouloir pour son client”. En revanche, il me semble que le client qui le souhaite, l’a exprimé clairement, doit pourvoir compter sur son coach pour lui redonner énergie et confiance en lui quand il se trouve dans un état de doute.

Une de mes clientes, Carine, a récemment décidé d’abandonner un projet . Il n’est pas du tout de mon ressort de l’en empêcher. Au nom de quoi lui aurais-je dit “tu ne vas pas abandonner maintenant ?” Pour mémoire, le coach est et doit rester neutre dans les choix de ses clients. Si le contrat de coaching avait prévu dès le début que ce type de situation devait donner lieu à une “remotivation” par mes soins, ça aurait été déontologiquement possible. Mais peut-on vraiment motiver quelqu’un ? Déontologiquement possible mais techniquement difficile : remettre en énergie, oui, stimuler (court terme), pourquoi pas, mais motiver (long terme), est probablement illusoire.

Coaching et confiance en soi

Un autre sujet serait un client prêt à baisser les bras parce qu’il ne se sent pas ou plus capable de réussir. Le coach serait alors légitime à le faire travailler sur ce ressenti, à mettre en exergue les compétences et qualités dont son client dispose pour parvenir à son but, afin de lui redonner confiance en lui.

Pour conclure, si je pense qu’il n’appartient pas au coach de motiver son client, accompagner celui-ci dans une réflexion complète sur les conséquences de l’abandon d’un projet, sur les bénéfices et inconvénients qu’il y aurait à le poursuivre, font en revanche partie de son rôle. En effet, une telle décision peut parfois se prendre sous le coup d’une émotion. La ramener dans le champ de la raison peut permettre de la voir sous un autre angle. Surtout quand votre coach vous amène à réfléchir sur les questions que votre inconscient avait brillamment éludées.

Vous pouvez également me suivre sur Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *